RIB

Rib s'expose à la galerie municipale

Publié le

À peine le temps de décrocher les toiles de Claudette Couriol qu'un nouveau peintre installe les siennes dans la galerie municipale créée dans le hall de la mairie. Cette fois, c'est Serge Ribardière, qui signe ses toiles sous son nom d'artiste Rib, qui prend possession des lieux pour deux mois. Il fait, lui aussi, partie de l'Amicale des peintres et artistes borderais depuis 2009. De tout temps attiré par l'art pictural, il commença à s'y essayer un peu comme un exutoire à une profession de juriste qui laisse peu de place à l'émergence des émotions. Il commença par l'aquarelle qui lui semblait plus accessible, pour évoluer au fil des années vers la peinture à l'huile à laquelle il se consacre aujourd'hui en peignant des paysages, des animaux, des portraits et des natures mortes, avant de découvrir toute la poésie que pouvait receler un détail architectural, un recoin ou un objet en utilisant la lumière pour lui donner vie. Peintre autodidacte comme il se plaît à le préciser, sa carrière artistique fut néanmoins marquée par sa rencontre avec un grand maître hollandais de réputation internationale, Jos Van De Ven, auprès duquel il travailla et qui lui enseigna les techniques des maîtres hollandais du XVIIe siècle, tels Rembrandt, Le Caravage ou Vermeer, en particulier celles des natures mortes. C'est sans doute également à cette occasion qu'il fit évoluer son style classique pour y apporter des touches plus modernes, chaque style se nourrissant de l'autre comme lui a enseigné son maître.